Château de Puichéric

Entouré de vieilles pierres, vous pourrez laisser votre imagination vagabonder au château de Puichéric dans un autre temps, protégé du monde moderne dans l’ambiance sereine et calme d’un jardin méditerranéen.

Pour vous reposer, le jardin du château est à votre disposition, avec ses petits coins romantiques, sa vue majestueuse au dessus de la plaine de l’Aude… Et si vous voulez vous détendre davantage, Dominica peut vous proposer un massage californien.

Si vous aimez la musique, deux pianos et plusieurs guitares sont à votre disposition.

Pour dîner, vous avez le choix :
      La table d’hôte, A confirmer au plus tard quelques jours avant votre venue. En général sur la terrasse si le temps le permet, ou, à défaut, dans la salle à manger.
      La préparation de votre repas au château dans une cuisine entièrement équipée à votre disposition (avec un vrai flipper vintage et gratuit). L’épicerie est à proximité. Vous pourrez dîner dans le jardin ou dans la cour.
      Le restaurant : moins de 5 minutes à pied (Chez Modeste, Chez Peppone).

La cuisine et la salle à manger
La cuisine du château La cuisine du château
Le flipper La salle à manger du château

La cour et le jardin
La cour du château Le jardin du château
Le jardin du château La jardin du château
Vue avec brouillard La nuit au château

 

L’histoire du château de Puichéric

Un mur et une tour de mille ans d’histoire, une petite cour intérieure avec des façades du XVIème, XVIIème, et XVIIIème siècle. Des plafonds peints et des fresques peintes du XVIIème. La plus grande partie du château originel a été détruite par le prince noir en 1355. Il ne reste de cette époque que les murs d’enceinte, quelques caves et la tour. Depuis, le château a été modifié, reconstruit progressivement et chaque époque a apporté sa “pierre” à l’édifice…

Il a été habité par des nobles jusqu’à la révolution, puis par la famille Reverdy jusqu’en 1990. Des modifications importantes (rehaussement toitures, cloisonnements, carrelages) ont été réalisées au début du siècle dernier.

Nous sommes arrivés dans le château en 2010. A cette époque, le feu de bois était le seul moyen de chauffage, l’eau courante (froide) était symbolique, l’électricité en fil torsadé apparent… Depuis, des travaux de réhabilitation et d’aménagement ont amélioré le confort, tout en essayant de garder cette ambiance un peu surannée.

Aujourd’hui, le château est prêt à vous accueillir même si tout n’est pas terminé. Une attention particulière a été portée sur le confort des literies, l’insonorisation (malgré les cloches de l’église qui sonnent les heures)… Mais il restera toujours un château avec ses longs couloirs, ses détails anciens, ses escaliers d’accès…

Partiellement Inscrit en 1952, il est depuis 2013, Inscrit au Titre des Monuments Historiques en totalité.