Un peu de tout pour aujourd’hui

Petit travail commencé il y a quelques semaines. Il fallait le terminer pour laisser la place aux zingueurs et aux maçons…
Du coup, petit travail dans le froid pour supprimer la barre de fer inesthétique
Et voilà le travail ! Et en plus ça tient. Il faut savoir pour la petite histoire, que depuis que cette fenêtre a été construite, la partie droite s’st écartée de la partie gauche d’environ 3 cm….Mais que cela ne bouge plus depuis 1927 (date du crépi).
Début de la pose des protections de zinc sur la corniche.
Encore du ragréage en préparation : comme dans les livres !
Dominica à l’œuvre dans le froid, pour la réalisation d’un nouveau petit mur.

Les fondations de la serre

Une serre va remplacer le vieux petit bâtiment fait de bric et de broc qui était dans le jardin. Elle permettra d’abriter l’entrée de la salle à manger et de profiter du soleil dans il y a trop de vent à mi-saison.

Le projet

Semaine cool !

Cette semaine était calme, nos artiste Olivier et Didier sont parti “défiler” le 11 Novembre et aider un autre chantier à Carcassonne. Du coup, pas le moindre bruit de truelle ou de taille de pierre… Mais ça avance. Une des traverses de la fenêtre à meneau a été taillée et placée et le côté droit de la grande corniche a été rempli.

Reprise de taille aux raccords
Traverse droite mise en place

Réparation d’un linteau

Ce linteau est celui de la fenêtre de la chambre de Leonidas, sur la façade Nord de la cour. Ce linteau présente la particularité d’être cassé et légèrement déplacé. Par ailleurs, il intègre dans la pierre la première rangée de la génoise sculptée, ce qui est très original. Le toit a donc été réalisé en même temps que cette fenêtre. Ce linteau est actuellement soutenu par une barre de fer disgracieuse que nous désirons supprimer (mais qui n’avait pas été listée dans les travaux de la cour. Ainsi, je (Philippe) m’y suis collé !

Ce n’est pas terminé, il reste la partie inférieure à réaliser : le linteau sera soutenu en final à l’aide de tiges filetées et de barres métalliques intégrées dans le linteau et traversant l’UPN supérieur.

Le linteau cassé et sa génoise sculptée et la barre métallique de soutien
Accès par la toiture, dégarnissage des tuiles
Recherche et localisation de la cassure par le haut
Cassure localisée, pose d’un UPN pour soutenir le linteau par le haut
Vue de l’UPN en entier

Faire des marches d’escalier ?

D’abord on coupe en 3
La disqueuse posée sur la pierre
Un trait de coupe avec une disqueuse
Des ciseaux à briques enfoncés dans le trait de coupe
Quelques coups et hop, c’est terminé..

Le “hop” en vidéo…